Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/11/2013

Une société en crise morale, politique et économique !

 

humanité,politique,économique,morale,crise

 lu dans l'humanité du 13 Novembre dernier

Gérard Aschieri "Une société en crise morale,

politique et économique"

Ancien dirigeant de la FSU, membre du Front de gauche, le syndicaliste Gérard Aschieri est également membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese). 

Comment caractériseriez-vous le climat politique actuel ?

Gérard Aschieri. Nous avons une société en crise sous toutes ses formes, morale, politique et économique, on sent qu’il y a beaucoup de désespoir et pas de solution collective qui apparaisse comme crédible, les gens se précipitent sur le local, sur des batailles à court terme, pas toujours justes d’ailleurs. On voit bien la perte de confiance totale dans la capacité du politique à faire bouger les choses. Le Front de gauche lui-même n’est pas parvenu à convaincre de la crédibilité de ce qu’il propose. Ce qui est très frappant, c’est le discours « on a tout essayé sauf l’extrême droite », symptomatique à la fois d’une perte de repères et d’une perte de crédibilité. Cela devrait tous nous interroger, car se contenter de dénoncer sans se poser la question de notre propre responsabilité, à gauche, c’est rater quelque chose.

Cette perte de repères, la voit-on à travers ces manifestations où patrons et salariés défilent ensemble, malgré des intérêts divergents ?

Gérard Aschieri. Ça peut paraître anormal, voire scandaleux, mais une fois que l’on a dit ça, on n’a rien dit… La question est : pourquoi, par exemple, la politique de rigueur se traduit par le refus de l’écotaxe en Bretagne ? Dans cette affaire, la taxe n’était pas exempte de critiques, c’est sûr, mais en faire l’alpha et l’omega de la bataille qui unit à la fois ceux qui sont responsables de la crise et ceux qui la subissent, ça interroge : pourquoi ce ne sont pas nos solutions qui rassemblent ?

La marche du 1er décembre n’est-elle pas un élément de réponse à cette question, sur laquelle l’ensemble du Front de gauche se retrouve ?

Gérard Aschieri. Certes, mais nous ne serons crédibles que lorsque nous nous poserons la question des alliances à construire pour rendre possibles les alternatives. Je ne prends pas part aux débats sur les alliances aux municipales, mais je trouve que c’est la caricature du débat qu’on devrait avoir et que nous n’avons pas.

Comment traiter cette question de l’élargissement des forces ?

Gérard Aschieri. Nous n’obtiendrons pas seuls les changements profonds que nous voulons, et il faut se poser la question des forces avec lesquelles on va le faire en dehors du Front de gauche dans ses contours actuels. Il faut penser en termes nouveaux cette question, au-delà même de l’alliance entre partis. Ce que j’ai trouvé intéressant dans les débuts du Front de gauche, c’est la possibilité pour des gens qui ne sont pas membres d’un parti d’être partie prenante de ce mouvement. C’est vrai que le débat électoral rend difficile pour ces gens-là la possibilité de trouver une place, cependant, j’ai le sentiment que ça se perd un peu, qu’on patine.

Entretien réalisé par Lionel Venturini

26/04/2013

La lettre de Thierry Lepaon à François Hollande

La lettre ouvert de Thierry Lepaon à François Hollande cliquez sur 

Lire

sete,front de gauche sète,comité citoyen de sète,thierry lepaon,françois hollande


31/03/2013

Sète Municipales 2014 : le collectif "Tous pour Sète" lance sa plateforme de rassemblement

Nous avons assisté à la réunion du collectif "TouspourSète". Pour ceux qui n'étaient pas à ce rendez vous le compte rendu est disponible en cliquant sur : Tous Pour Sète .

Une plateforme du nom de "Sète Pour Tous" a été mise en place. Cette plateforme de rassemblement aura pour objectifs :

- de rassembler tous ceux qui veulent le rétablissement des valeurs républicaines dans notre ville de Sète

- d'entreprendre une rupture claire et nette avec l'affairisme et le déni de l'intéret général que les Sétoises et les Sétois subissent depuis 12 ans.

- d'élaborer un programme conçu par les citoyen. (mise en place des ateliers d'avenir)

- définir les bases et les lignes de force sur lesquelles pourra se fédérer une équipe. 

Revue de Presse

Midi Libre du Samedi 30 Mars

 touspoursete,setepourtous,elections mucipales 2014

Hérault du Jour du Samedi 30 Mars

touspoursete,setepourtous,elections mucipales 2014

 

touspoursete,setepourtous,elections mucipales 2014