Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2013

PSA- Didier Porte refuse 20000 euros de l'heure par solidarité avec PSA Aulnay

 

sete,front de gauche sète,psa,bernard lavilliers,didier porte

 

Les "saltimbanques" n'ont pas tous leur compte en banque comme seul horizon !

Il y a quelques mois, Bernard Lavilliers avait refusé de chanter pour les 100 ans de l'usine à Sochaux à l'invitation de la direction.

 

sete,front de gauche sète,psa,bernard lavilliers,didier porte

 

L'humoriste Didier Porte vient, lui,de refuser un cachet de 340000 euros pour faire des pubs Peugeot, s'étonnant qu'un groupe qui va " supprimer 8000 emplois et fermer l'usine d'Aulnay-sous-Bois " soit prêt à lâcher une telle somme " à un gauchiste pour une poignée de spots radio à la con" !

Drôle de priorité en effet, alors que, si l'on en croit la direction et les "experts", PSA raclerait ses fonds de caisses. A Aulnay,en tout cas,"les salariés ont apprécié la clairvoyance et le soutien de Didier Porte", rapporte Philippe Julien,secrétaire du syndicat CGT. A Aulnay la tension monte car beaucoup ont le sentiment de se faire balader :
- par le gouvernement qui a déjà passé l'usine par pertes et profits.
- par ses représentants ( le préfet de région et ses services) qui négocient la "revitalisation" du site avec la direction de PSA et les élus locaux...mais sans les salariés.

Alors même que le "plan social" n'a pas été discuté avec les salariés.

Le maire d'Aulnay, Gérard Ségura (PS) a lui-même dénoncé "un plan de revitalisation échafaudé en toute hâte",  par la direction qui, alors qu'elle a accepté depuis novembre des négociations avec les syndicats, soi-disant pour trouver des solutions pour tous, révèle toujours un peu plus, de réunion en réunion, son véritable objectif : faire la démonstration qu'on peut fermer une usine de 3000 salariés au rabais, sans rien lâcher. Ni sur les préretraites, ni sur les formations, ni sur les aides à la mobilité, ni sur les indemnités extralégales en cas de licenciement...

A l'initiative de la CGT, les salariés d'Aulnay ont déjà multiplié les actions spectaculaires (péages d'autoroute, Salon de l'Auto, congrès des Maires de France...) et les débrayages.

La C3 qu'ils fabriquent reste la voiture la plus vendue de PSA, et l'usine de Poissy dans les Yvelines n'est pas encore prête pour en assurer toute la production. Il leur reste quelques semaines pour faire basculer le rapport de force en leur faveur.

 Beaucoup y sont prêts !!!

 

sete,front de gauche sète,psa,bernard lavilliers,didier porte

 

25/01/2013

Le Front de Gauche obtient une commission d'enquête sur la sidérurgie

Sur proposition des députés communistes-Front de gauche,l'Assemblée nationalea adopté la création d'une commission d'enquête parlementaire sur " la situation de la sidérurgie française et européenne dans la crise économique et financière et les conditions de sa sauvegarde et de son développement ". Alain Bocquet,député communiste en sera le rapporteur.

Les moyens (réclamés depuis 8 ans par les députés Pcf) sont enfin donnés à la représentation nationale d'aller au fond des investigations en vue d'établir un diagnosticet des propositions pour le secteur. Il s'agit  " d'enquêter sur la situation et les perspectives de l'un des piliers de l'industrie française et européenne,la sidérurgie ",précise le rapport d'Alain Bocquet, " ainsi que du sort de milliers de travailleurs",dont ceux du site mosellan reçus à l'Elysée le mercredi 23 janvier.

Il est temps de reconstruire une stratégie de reconquête dans ce secteur sinistré !

18/12/2012

Smic + 0.3% au 1° Janvier 2013 ! des clopinettes pour les smicards

Michel Sapin, le ministre du Travail, l'a annoncé. Il n'y aura pas de coup de pouce pour le SMIC autre que la revalorisation automatique de 0,3% du 1er janvier. C'est une déception et un mauvais service rendu à l'économie du pays qui nous conduit inéluctablement à la récession. Pierre Moscovici vient d'ailleurs de l'avouer en baissant les prévisions de croissance pour 2013.

Les faits sont têtus, la stagnation des salaires étouffe l'économie. Cette tendance se vérifie dans tous les pays qui font le choix de l'austérité et du gel des salaires. Tous, sans exception, voient leurs perspectives de croissance et de développement s'assombrir. Il est temps de changer de logique.

"Pourquoi ne pas indexer le Smic sur l'augmentation des salaires des patrons du CAC 40? Soit 5% de plus pour cette année. Pourquoi ce qui est possible pour un grand patron ne pourrait pas l'être pour un smicard"

michel sapin,pierre laurent,smic,clopinettes