Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/04/2013

La lettre de Thierry Lepaon à François Hollande

La lettre ouvert de Thierry Lepaon à François Hollande cliquez sur 

Lire

sete,front de gauche sète,comité citoyen de sète,thierry lepaon,françois hollande


16/04/2013

Réunion citoyenne initiée par le parti de gauche à Sète "le precariat basta"

precariat,parti de gauche,

”Le Précariat Basta !”

Réunion citoyenne initiée par le Parti de Gauche de Sète
Le mardi 16 avril à 20 h
Brasserie Le Samary, 1, quai Commandant Samary, à Sète



À Sète, nombre de contrats à temps partiels sont proposés à des demandeurs d’emplois et notamment à des femmes seules avec enfants, qui ne peuvent les refuser : métiers d’aide à la personne, de commerces et en grandes surfaces… Des jeunes, cherchant un métier, ne trouvent que de rares contrats saisonniers. Aux seniors, auxquels les employeurs proposent une rupture conventionnelle, alors que le marché de l’emploi ne leur offrira aucun poste, des patrons proposent quelques-uns du million de « ruptures conventionnelles » crées par la loi non abolie de la « modernisation du marché du travail » de 2011.

Combien de nos concitoyens ont du mal à joindre les deux bouts ? Comment assurer son autonomie et avoir un logement avec des ressources intermittentes ?

Interventions, témoignages et débats avec les salariés et syndicalistes invités par le Parti de Gauche de Sète… Voici le menu :

• Témoignages de salariés en contrats précaires, de « conseillers du salarié » de la Bourse du Travail de Sète, et de conseillers prud’hommes de Sète.
• Les vrais chiffres du chômage et du précariat dans notre bassin d’emploi
• Les contrats précaires dans les métiers de l’aide à la personne
• Grève de deux mois et demi et précarisation de l'emploi au CFA de Sète
• Précariat et mondialisation : bilan au retour du Forum Social Mondial de Tunis (témoignages des salariés des centres d’appels de 15 pays ; les menaces de Latelec-France sur ses 400 ouvrières de la banlieue de Tunis, etc.
• Plus de précarisation de l’emploi avec les « ruptures conventionnelles » et la mise en loi de l’accord ANI du MEDEF
• La précarisation de l’emploi à la SNCF, à la Poste, à l’hôpital et dans l’éducation nationale
• Menaces contre les salariés de Schneider Electric et de Sanofi



09/04/2013

l'ANI - l'austérité - la 6ème République ! Le Front de Gauche s'engage !

Le Front de Gauche s'engage !
 
le Mardi 9 Avril à 15 heures
au Peyrou à Montpellier
Manifestons contre l'ANI
 

le Jeudi 11 Avril à Montpellier
Meeting du Front de Gauche
contre l'Austérité
Avec Clémentine Autin, OLivier Dartignolles, David Hermet, et Jean Luc Mélenchon

cliquez sur Meeting
 

ani,austérité,6° république,manifestation

 
 
le 5 Mai le Front de Gauche
appelle à Manifester pour une 6ème République, 
 
Une grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai à Paris (Front de gauche)
 
L’affaire Cahuzac suscite la colère et la nausée. D’une gravité extrême, elle ne révèle pas seulement l’absence de probité et d’honnêteté d’un homme. Elle met à jour, une nouvelle fois, un système oligarchique profondément néfaste, une démocratie à bout de souffle, la collusion grandissante entre les hautes sphères financières et celles de l'Etat. Il faut mettre fin au règne de la finance. 
 
L’heure n’est pas au bricolage mais à la réorientation de la politique du pays et à la refonte du cadre institutionnel. Au moment où le gouvernement demande au plus grand nombre de se serrer la ceinture et après l’intervention télévisée d’un Président qui confirme son cap visant à ne rien changer, cet épisode misérable précipite la crise politique. 
 
Le Front de Gauche est engagé dans la bataille contre l’austérité à l'image de sa campagne "pour une alternative à l'austérité". Il participera à la manifestation du 9 avril contre l’ANI, appelle les parlementaires à ne pas retranscrire dans la loi cet accord minoritaire. Dans l'immédiat, il exige la suspension du débat parlementaire sur ce texte pour légiférer en urgence contre le pouvoir de la finance, contre les paradis fiscaux, y compris en Europe, contre les conflits d’intérêt. Il faut des contrôles, des normes nouvelles, et pas seulement des appels à la morale individuelle, des moyens financiers pour faire face à la fraude fiscale. 
 
La défiance des citoyennes et citoyens à l’égard des responsables politiques atteint son seuil critique. L’oligarchie croit en sa toute puissance, en son impunité. C’est pourquoi la réplique doit être forte et claire. Le Front de Gauche défend la perspective d'un processus constituant pour une nouvelle République. Redéfinir les règles sociales et démocratiques est le moyen pour que le peuple reprenne le pouvoir. La VIe République visera à élargir le socle des droits, à étendre la souveraineté populaire, à favoriser la démocratie sociale.
 
Face à l'accélération de la crise sociale et politique, le Front de Gauche assumera toutes ses responsabilités pour que la colère légitime débouche sur l’espoir et la transformation sociale. Le Front de Gauche propose à toutes les forces et les personnes qui ont voulu le changement en mai dernier et plus largement au peuple, contre la finance et l'austérité, de participer à une grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai à Paris.