Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/02/2013

la vidéo de Jean Luc Mélenchon au Salon de la Mer

 Jean Luc Mélenchon au Salon de la Mer


Jean-Luc Mélenchon au salon de la mer par lepartidegauche

12/02/2013

Alimentation ! le Système Européen place le cheval avant les boeufs

Viande de cheval dans les plats cuisinés : retrait de la vente d’un certain nombre de produits surgelés

 Publié le 11.02.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Du fait de l’éventuelle présence de viande de cheval non signalée, à la place de viande de bœuf, dans un certain nombre de plats cuisinés, les principales enseignes de distribution françaises ont décidé de retirer de la vente les produits surgelés concernés.

D’après le service national d’enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), cette viande surgelée est issue d’un abattoir et d’un atelier de découpe situés en Roumanie.

Lundi 11 février 2013, le ministre délégué chargé de la consommation, le ministre chargé de l’agriculture et le ministre délégué chargé de l’agroalimentaire se sont réunis avec les acteurs de la filière afin de rappeler notamment les exigences règlementaires en matière de traçabilité des viandes et de s’assurer du retrait des marchandises litigieuses

 

sete,front de gauche sète,cheval roumain,boeuf français,arnaque

10/02/2013

Budget européen: Mélenchon rejette le "compromis austéritaire"

Dans un communiqué co-signé samedi avec trois autres députés Front de gauche du Parlement européen, Jean-Luc Mélenchon condamne un "mauvais compromis" des chefs d'Etat et de gouvernement, qui "approuvent maintenant l'austérité sur les rares programmes de solidarité existant en Europe".

"Les agriculteurs, les pêcheurs, les régions, les chercheurs, les universitaires, les projets écologiques seront les premiers touchés. Les européens les plus dramatiquement touchés par la crise y perdent aussi: le budget dédié à l'aide alimentaire passe ainsi de 3,5 à 2,1 milliards d'euros! En revanche les aides aux grands de l'agroalimentaire et les intérêts des banques sont protégés", écrivent Jean-Luc Mélenchon, Younous Omarjee, Jacky Hénin et Marie-Christine Vergiat.

Destruction du projet européen

"Ce compromis austéritaire ne défend l'intérêt d'aucun peuple nationalement. Il détruit le projet européen. Nous appelons l'ensemble des parlementaires européens à le rejeter", conclut les parlementaires européens du Front de gauche.

Les chefs des quatre principaux groupes politiques du Parlement européen ont annoncé qu'ils ne pouvaient accepter en l'état le compromis signé vendredi, ouvrant la voie à de difficiles négociations pour trouver un terrain d'entente avec l'exécutif de Bruxelles.

Humanité du 10 Février 2013

sete,budget europeen,front de gauche sète