Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2013

Ce mardi dans l'Humanité : l'austérité fait débat au sein du gouvernement

front de gauche sète,retraite,retraite complémentaire

Mots clés : budget, austérité, François Hollande, jean-marc ayrault, collectivités territoriales, déficit public, finances publiques,

Alors que de nouvelles mesures de rigueur semblent mûrir dans l’escarcelle du couple exécutif et de Bercy, plusieurs ministres ont fait entendre, hier et ce week-end, une autre voie que celle de l’austérité. Une alternative défendue de longue date par le Front de gauche. Pour Éric Aubin, de la CGT : « Le gouvernement pratique ce qu’il dénonçait chez Sarkozy »

« Il y a une quinzaine de jours, Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, a estimé que la désindexation des retraites complémentaires, voulue par le Medef dans la négociation Agirc-Arrco, pourrait être étendue au régime de base. Cela ferait baisser la revalorisation des retraites, donc les pensions à terme. Pour les retraites complémentaires, près de 5 % de pouvoir d’achat serait perdu. Depuis 1993, les pensions ont diminué de 25 %. L’idée de fiscaliser la majoration de retraite pour les familles de trois enfants, proposée par la Cour des comptes, n’est pas nouvelle. Pour faire des économies, la solution n’est pas de faire baisser les prestations ! Il faut plutôt complètement revoir le système de financement. Le gouvernement actuel pratique ce qu’il dénonçait chez Sarkozy, il prend des décisions sans même se concerter avec les syndicats, il faut laisser travailler le COR (Conseil d’orientation des retraites) et le Haut conseil de financement de la protection sociale. »

Éric Aubin, secrétaire confédéral CGT, 
en charge du dossier des retraites.

Les commentaires sont fermés.