Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2012

la revue de presse du débat sur le traité européen : à vos commentaires !

 Lu dans l'Hérault du Jour Sète Bassin de Thau du 27/10

pour lire cliquez sur l'article

front de gauche,comité citoyen de sete,denaja,andral

Lu sur le site du Député Sébastien Denaja

Traité européen : réunion avec le Front de Gauche de Sète

front de gauche,comité citoyen de sete,denaja,andralContradictoire organisé par le Front de Gauche à Sète sur le traité budgétaire européen.

De nombreux citoyens étaient présents. Venus exprimer leurs inquiétudes en soulignant le risque, selon eux, de perte de souveraineté budgétaire du Parlement Français, ils m’ont également interrogé sur les raisons ayant conduit le Gouvernement à ne pas organiser de référendum.

J’ai essayé, autant que possible, d’apaiser leurs craintes et de préciser la position du Gouvernement de manière concise.

Car si ce traité n’est, effectivement, pas une fin en soi, il est indéniablement un outil utile pour gouverner la zone euro, tout en assouplissant les politiques de maîtrise des finances publiques… loin du carcan souvent dépeint!

J’ai également souligné que le traité européen ne devait pas être dissocié du Pacte de croissance préalablement conclu en marge du Conseil Européen de Juin 2012, lequel intègre les notions indispensables de développement social, de lutte contre le chômage et d’intégration économique accrue et solidaire.

Le pacte de croissance comporte en effet trois avancées :
- Il permet enfin de tracer la route vers l’union bancaire et économique;
- Il prévoit l’instauration d’une taxe sur les transactions financières. Certains en parlaient depuis vingt ans, François Hollande l’a fait. C’est un acquis concret, majeur et unique sur la scène mondiale;
- Il permet la reprise illimitée des dettes d’État par la banque centrale européenne.

Enfin, j’ai rappelé que ce traité – tant décrié - nous évite deux dangers majeurs :
- Le premier, c’est la désintégration de l’euro… et donc de toutes nos économies
- Le second, c’est l’explosion des dettes souveraines, véritables servitudes des peuples

 J’ai conclu mon intervention sur la nécessité d’une fédération d’États-nations, d’une intégration plus solidaire entre nos pays, valeur commune de la Gauche. Si je n’ai pas – loin de là! – la prétention d’affirmer que mon intervention changera les points de vue qui s’y sont exprimés, je pense avoir fait œuvre de pédagogie !

front de gauche,comité citoyen de sete,denaja,andral

Commentaires

CONTINUONS !

Écrit par : Pierre | 29/10/2012

Bonjour,

Pour info : Frontignan (34) :Projection-débat du film KHAOS ou les Visages Humains de la Crise Grecque en présence de la réalisatrice Ana Dumitrescu.

MERCREDI 31 OCTOBRE à 21H
au Cinémistral
av. Frederic-Mistral 34110 Frontignan

Le débat sera animé par ATTAC Sète Bassin de Thau.


En savoir + > http://partidegauche34.midiblogs.com/archive/2012/10/30/frontignan-34-l-film-khaos-ou-les-visages-humains-de-la-cris.html

Écrit par : Lolo34 | 30/10/2012

Une précision : Lors du débat,il y avait 127 personnes présentes, ce qui est un nombre plus que conséquent!

Écrit par : cadena | 30/10/2012

Le débat était très interessant.

Ceci étant, nous ne devons pas oublier que François Hollande et son gouvernement reculent par rapport aux 60 propositions de François Hollande.

Recul sur la renégociation du traité
Recul sur le référendun
Recul sur le vote des étrangers
Recul sur la réforme fiscale ....

Attendons la suite ! l'espoir fait il vivre ?

Écrit par : Lecteur libre | 30/10/2012

Lors de ce débat j'ai réagi vivement aux propos du député qui était choqué que des députés de droite applaudissent l'intervention d'André CHASSAIGNE à l'assemblée, et il semble avoir fait référence au débat sur le logement. Pour ma part ma réaction concernait le débat au Sénat sur la réforme de la tarification du gaz et de l'éléctricité.
Les Sénateurs du Front de Gauche ont fait part d'une question de procédure au même titre que les Sénateurs de droite et du Centre pour ne pas voter hier la partie de la loi qui concernait le bonus, malus, disposition qui pénalisera les plus fragiles qui vivent dans des logements mal isolés ou pas isolés du tout, le malus les touchera en premier alors que ceux qui auront les moyens de bien protéger leur appartement seront bénéficiaires du bonus. En fait une double peine pour les plus humbles qui n'auront plus comme solution que d'espérer des températures clémentes hiver comme été.
Ce qui me fait dire au même titre que le droit à l'accès à l'eau pour tous et les questions énergétiques qui vont être au coeur des difficultés des citoyens dans les prochains mois, qu'une campagne nationale d'envergure devrait être portée par le Front de Gauche et les Comités Citoyens. D'ailleurs, je propose que les Comités Citoyens du Bassin de Thau agissent ensemble sur ce sujet. Les factures d'eau, de gaz, d'électricité tombent actuellement dans les boîtes aux lettres, une initiative s'impose.

Écrit par : henri | 31/10/2012

Sur la réforme de la tarification du gaz et de l'électricité l'analyse d'Henri rejoint la mienne! Il serait temps que le gouvernement pense réllement au peuple,à celles et ceux qui lui ont permis d'être là,qu'il cesse de faire des courbettes,d'ailleurs inutiles au patronat etc etc ... Les propositions d'Henri méritent
qu'on y réfléchisse...

Écrit par : cadena | 31/10/2012

Les commentaires sont fermés.